L’église irakienne abritant l'horloge offerte par l’Impératrice Eugénie détruite par Daesh ?

© @Wikipedia

Les terroristes de l’Etat islamique auraient fait sauter l’une des plus anciennes et célèbres églises de la ville de Mossoul, en Irak, connue pour son horloge qui avait été offerte par l’Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III.

A Mossoul, ville située dans le Nord de l’Irak et contrôlée par l’Etat islamique depuis juin 2014, une église construite par les frères dominicains dans les années 1870 a été détruite par les terroristes du groupe islamique. L’horloge du clocher avait été un présent de l’Impératrice des Français, Eugénie de Montijo, épouse de l’empereur Napoléon III.

Depuis que la ville de Mossoul est tombée dans les mains de l’Etat islamique en juin 2014, le groupe terroriste s’est attaché à détruire le patrimoine architectural de la ville irakienne, visant non seulement de nombreuses églises catholiques, mais également d’autres sites de pèlerinage musulmans.

Avant la guerre d’Irak de 2003, la ville de Mossoul, où cohabitaient les minorités sunnites, chrétiennes, shabaks, arabes, kurdes, assyriennes, arméniennes et turkmènes, comptait plus de quarante églises et monastères.

Les autorités irakiennes ont annoncé à plusieurs reprises l'imminence d'une offensive pour reprendre Mossoul à l’Etat islamique, contre lequel les forces irakiennes, avec le soutien des frappes de la coalition internationale, ont déjà obtenu plusieurs victoires au cours de ces derniers mois, notamment dans les villes de Tikrit et de Ramadi.

 

Lire aussi : L’Irak poursuit ses offensives contre Daesh et libère Hit, une cinquième ville stratégique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales