L’Irak poursuit ses offensives contre Daesh et libère Hit, une cinquième ville stratégique

Source: Reuters

Les militaires irakiens ont fait savoir qu’ils étaient rentrés dans la ville de Hit, point stratégique sur les bords de l’Euphrate, après en avoir expulsé les terroristes de Daesh qui en avaient pris le contrôle depuis le mois d’octobre 2014.

«Nous continuons de les repousser. Ils ont laissé leurs familles et se sont enfuis», a déclaré le commandant d’une des brigades irakiennes cité par Reuters.

Il a aussi déclaré que dans les jours à venir, les soldats irakiens allaient libérer toute la province d’Anbar dans l’ouest du pays. La ville de Hit qui comptait au moins 100 000 habitants avant l’arrivée des terroristes est située à un endroit stratégique sur l'Euphrate.

Depuis quelques mois, les forces irakiennes ont enchaîné les succès contre l'EI, reprenant notamment les villes de Tikrit au nord de Bagdad, en avril, et de Ramadi, à 130 kilomètres à l’ouest de la capitale, avec le soutien aérien de la coalition internationale.

Lire aussi : Daesh aurait perdu un cinquième de ses territoires et 40% de son chiffre d'affaires

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales