La Jordanie menace Israël de représailles si les juifs poursuivent leurs visites au mont du Temple

Le Dôme du Rocher sur le Mont du Temple Source: Reuters
Le Dôme du Rocher sur le Mont du Temple

Le gouvernement jordanien a averti ce lundi 25 avril qu'il y aurait «des conséquences graves» si Israël continuait à autoriser les juifs à monter sur le mont du Temple. Dimanche 24 avril, plus de 100 juifs israéliens se sont rendus sur le site sacré.

Le porte-parole du gouvernement, Amman Mohammed am-Momeni, a déclaré aux médias jordaniens que l'occupation et les colons israéliens violaient les droits des fidèles (de la mosquée) Al-Aqsa qui se trouve sur le mont du Temple, alors que ce dimanche 24 avril marque le premier jour de la Pâque juive.

Amman Mohammed am-Momeni a averti que la poursuite des visites aurait des «conséquences graves» et a appelé Israël à cesser immédiatement l'entrée des forces de sécurité et des visiteurs juifs au complexe du mont du Temple. Géré et surveillé par le Waqf, un organisme jordanien chargé des biens religieux musulmans, il est considéré comme le troisième lieu saint de l'islam après la Mecque et Médine.

Près de 1 050 visiteurs ce dimanche

Lundi 25 avril, les forces de sécurité israéliennes ont indiqué avoir dû évacuer deux visiteurs juifs du mont du Temple pour violation des règlements du lieu saint. La veille, 13 autres visiteurs avaient été évacués pour avoir enfreint la loi interdisant aux juifs de prier ouvertement sur ce lieu saint du judaïsme en raison de problèmes de sécurité alors que près de 1 050 visiteurs dont 885 touristes et plus de 100 Israéliens s'étaient rendus sur le site.

La Jordanie prévoit également d’installer prochainement des dizaines de caméras de surveillance autour du site afin de documenter les «violations» israéliennes.
Afin de ne pas exacerber le conflit et de prévenir toute sorte de provocation, le Commissaire de police de Jérusalem a interdit aux députés de la Knesset de visiter le mont du Temple pour la fête juive.

Lire aussi : L'Unesco «condamne vivement» l'occupation israélienne des sites palestiniens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales