Visite de Barack Obama en Arabie Saoudite : les ONG mettent la pression sur les ventes d'armes

Le président Barack Obama en Arabie Saoudite © Kevin Lamarque Source: Reuters
Le président Barack Obama en Arabie Saoudite

Des défenseurs des droits de l’homme ont profité de la visite de Barack Obama dans le royaume saoudien pour lui demander de faire son possible pour que cessent les bombardements de civils au Yémen.

La visite du président américain se déroule alors que les tensions sont fortes entre les deux pays, concernant notamment le rapprochement des Etats-Unis avec l’Iran, ou encore la possible publication d’une partie d’un rapport sur les attaques du 11 septembre pouvant révéler l’implication de certains officiels saoudiens dans ces attaques terroristes.

Certaines organisations de défense des droits de l’homme, comme Human Right Watch, Amnesty International et Campagne Contre les Ventes d’Armes (CAAT) ont affirmé qu’il était temps que Barack Obama s’oppose aux frappes aériennes indiscriminées visant le Yémen, qui ont tuées plus de 3 200 civils en un peu plus d’un an, et notamment à l’utilisation de bombes à sous-munitions.

Human Right Watch a présenté plusieurs fois des preuves au Pentagone que les bombes à fragmentation américaine étaient utilisées par la coalition menée par l’Arabie Saoudite depuis le conflit au Yémen. Belkis Wille, un chercheur qui a passé des mois à fouiller les ruines laissées par les bombes saoudiennes affirme : «J’ai personnellement été témoins de ces bombes à fragmentation utilisées illégalement au Yémen, dans des zones peuplées par des civils». Washington et Ryad ne sont en effet pas signataires du traité de non-utilisation des bombes à fragmentations.

«Les bombes à fragmentations américaines lâchées par la coalition menée par les Saoudiens tuent et mutilent des civils yéménites par milliers. Il est maintenant temps d’enfin interdire ces armes de terreur» a déclaré le responsable d’Amnesty International UK Oliver Sprague. Pour le porte-parole du CAAT Andrew Smith, ces bombes «sont immorales et tuent de façon indiscriminées. Leur usage souligne que l’armée de l’air saoudienne n’a aucune considération pour les droits de l’homme».

Lire aussi : Kerry à l’Iran : «Aidez-nous à mettre fin aux guerres au Yémen et en Syrie !»

Pour William Hartung, directeur du programme « Sécurité et armements » au Center for International Policy «les Etats-Unis ont vendu 190 milliards de dollars de contrats d’armements à l’Arabie saoudite durant les six premières années de l’administration Obama». En effet, selon l’Institut de Recherche pour la Paix Internationale de Stockholm, les achats d’armes de l’Arabie Saoudite ont augmentées de 275% entre la période 2011-2015 et 2006-2010.

Lire aussi : Le gouvernement canadien «a menti» sur la vente d’armes à l’Arabie saoudite, accuse l’opposition

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales