Vienne : pas un jour sans qu’une bombe ne fasse parler d’elle

Une bombe de 250 kg a été retrouvée Le 18 avril, par suite de quoi la police a bloqué la route menant à Vienne. C’est déjà le deuxième incident impliquant une bombe en moins d’une semaine.

C’est au petit matin qu’a été retrouvé une bombe dans un chantier du village de Kahlenberg, au nord de la capitale autrichienne. En conséquence, la police a bloqué l’axe routier B14 menant au cœur de Vienne, et de ce fait empêché des centaines d’employés de rejoindre leur lieu de travail. La bombe serait américaine, un genre de vestige de la Seconde Guerre mondiale que l’on retrouve fréquemment dans cette région. L’engin a été désamorcé et le trafic a pu reprendre.  

Comme si ce n’était pas assez, la veille, un «créateur de bombes» de 23 ans, employé d’une menuiserie de Carinthia, a été remis en liberté. Il y a une semaine, lui et son complice de 17 ans ont été placés en détention provisoire après la découverte par la police de deux bombes artisanales dans leur chambre d’hôtel.

«Nous voulions créer une bombe et la faire exploser», ont-ils déclaré, penauds, en réponse à l’interrogatoire de police. Selon le charpentier, ils ont créé ces «pétards de Pâques» et les ont fait exploser pendant les célébrations de Pâques dans un champ non loin de chez eux.

Bien que les médias ont longtemps spéculé sur leur réelle motivation, la police a écarté la piste extrémiste, indiquant que сes apprentis artificiers ne voulaient rien de plus que s’amuser. 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales