Mali : une manifestation contre la Minusma dégénère à Kidal

© Capture d'écran Twitter

Lundi 18 avril, des manifestants se sont regroupés près de l'aéroport de la ville où est stationnée la mission onusienne. Ils dénoncent les arrestations de plusieurs habitants de la région accusés d'être impliqués dans divers trafics.

Plusieurs personnes présentes sur place ont affirmé que des habitants de Kidal avaient convergé en fin de matinée vers l'aéroport pour manifester leur colère contre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Cette dernière a procédé à plusieurs perquisitions et des arrestations de personnes accusées de trafics. Selon le site d'information Malinet.net, les manifestants ont  pris d’assaut l’aéroport de la ville et ont attaqué les installations de la Minusma dans la ville en brûlant des groupes électrogènes. Selon d'autres sources, les forces étrangères auraient tiré à balles réelles sur des manifestants. 

Pour l'heure, les informations restent encore floues. Selon une source médicale, deux victimes ainsi qu'une dizaine de blessés sont à déplorer. 

Le Nord du Mali est tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes djihadistes qui ont été en grande partie chassés par une intervention militaire internationale, lancée à l'initiative de la France en janvier 2013 et qui est toujours en cours. Depuis, la région demeure toujours instable sur le plan sécuritaire et en grande difficulté sur le plan économique.

Lire aussi : Mali : deux soldats français succombent à leurs blessures après l'explosion d'une mine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales