Vers la fin du cessez-le-feu en Syrie ? Une milice islamiste prête à lancer l'assaut contre Damas

Source: AFP

Le groupe Jaysh Al-Nasr a annoncé lundi 18 avril une nouvelle «bataille» contre les forces gouvernementales accusées d'avoir violé le cessez-le-feu en vigueur depuis février.

Le groupe qui est actuellement positionné dans les localités d’Idleb et Hama s'est formé au cours de l'année 2015 suite à l'alliance de 16 factions rebelles. Il dit agir sous la bannière de l'armée syrienne libre (ASL).  

Jugée modérée par Washington, l'une de ces factions, Les Faucons d'al-Ghab a notamment reçu du Pentagone des armes anti-char censées combattre Daesh. Bien équipée grâce aux Américains, elle décide alors de fusionner avec la puissante alliance islamiste Ahrar Al-Sham ainsi que deux autres groupes rebelles qui ont formé Jaysh Al-Nasr.

A plusieurs reprises, Damas a averti la communauté internationale du caractère terroriste de l'organisation d'Ahrar Al-Sham et fait part de son intention de mettre tout en œuvre pour ne pas lui permettre de gagner de nouveaux territoires. 

Le 12 mars dernier, les combattants de l'organisation terroriste ont abattu un Mig-21 de l'armée syrienne. Ils ont par la suite tué le pilote de l'avion qui était parvenu à s'extraire de l'avion après s'en être éjecté. Une opération en totale violation du cessez-le-feu conjointement mis en place par Moscou et Washington et entré en vigueur le 27 février à minuit. 

Lire aussi : des armes américaines tombent aux mains de la branche syrienne d'Al-Qaïda

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales