Democracy Spring : de nombreuses arrestations au cours d’un sit-in à Washington

© MARK WILSON Source: AFP

Des centaines d’Américains, la plupart d’un âge avancé, ont défilé pour demander une réforme du système électoral et notamment des règles de financement des campagnes. Il ont aussi pris part à un sit-in devant le capitole.

Plusieurs personnes participant à un rassemblement réclamant des réformes politiques à quelques pas de la colline du Capitole à Washington auraient déjà été arrêtées par les forces de l'ordre, selon les témoignages d’autres manifestants sur place.

Le sit-in se déroule au lendemain de l'arrestation de 400 personnes qui avaient participé au mouvement «Democracy Spring», soit dix jours de manifestations et de sit-in à Washington, devant le siège du Congrès des Etats-Unis. Plusieurs personnes âgées, qui souhaitent voir un changement se réaliser au sein la politique américaine, ont également participé au mouvement, ce qui ne leur a pas valu la clémence de la police, qui les a arrêtées elles aussi.

«En tant que personnes âgées, nous avons un impératif moral de prendre soin des générations futures et de parler en leur nom. Nous avons l’intention d’utiliser notre sagesse et notre expérience pour guider nos actions et être solidaires afin de créer notre héritage et de récupérer notre démocratie», lit-on sur le site internet du mouvement.

Lors de la manifestation, plusieurs personnes âgées brandissaient des pancartes et scandaient des slogans, tels que «la démocratie n’est pas à vendre, nous ne sommes pas assez vieux pour aller en prison».

Selon les réseaux sociaux, des dizaines de policiers surveillaient de près les manifestants et ont même procédé à quelques arrestations.

Le mouvement «Democracy Spring» réclame que le législatif vote une loi qui viendrait accroître l’influence des campagnes politiques à petit budget, offrir un financement public aux candidats, mais aussi mettre à jour la loi sur le droit de vote de 1965, afin de protéger les votes des minorités et des personnes à faible revenus dans les sondages.

«Democracy Spring» demande également un amendement de la Constitution américaine pour renverser la décision de la Cour suprême qui permet aux entreprises de dépenser autant qu'elles veulent pour les campagnes électorales. L’amendement mettrait ainsi un terme à «la domination des très riches sur nos élections et permettre au Congrès et aux Etats de fixer un plafond aux dépenses de campagne, incluant l'interdiction du financement du processus politique par les entreprises et les syndicats».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales