400 arrestations lors du «Printemps démocratique» devant le Capitole à Washington (VIDEOS, PHOTOS)

Capture d'écran Twitter
Capture d'écran Twitter

Des milliers de militants sont arrivés à Washington DC, au bout d'une marche de 10 jours et 225 km, au départ de Philadelphie. Au moins 400 de ces manifestants du «Printemps démocratique» ont été arrêtés sur les marches du Capitole.

Ils étaient partis de Philadelphie, pour protester contre le rôle de l'argent dans la politique. La manifestation semble avoir battu le record du nombre de personnes arrêtées devant le Capitole, à Washington, capitale des Etats-Unis.

La police a annoncé avoir «manqué de place» pour garder les militants arrêtés. «Les gens sont nourris avec le système, ils en ont marre de la corruption, et nous voulons des élections libres et justes», a déclaré Cenk Uygur, animateur de l'émission de télévision Jeunes Turcs et l'un des participants à la manifestation.

Dans le but de «réclamer la démocratie que l'on nous a promise», divers groupes de défense dirigés par Public Citizen et 99Rise.org de Ralph Nader, envisagent d'organiser un «sit-in de masse» au cours des huit prochains jours, dans l'espoir de persuader le Congrès de lutter contre la «corruption de l'argent dans la politique et d'assurer des élections libres et équitables», selon le directeur de la campagne Kai Newkirk.

Democracy Spring: Thousands to protest money in politics

Democracy Spring: Thousands to protest money in politicsOn April 11, 2016, citizens will culminate their march from the Philadelphia Liberty Bell to the US Capitol Building in Washington, DC with more than 3,000 committed to getting arrested. Watch to learn why.

Posté par RT America sur dimanche 10 avril 2016

Les militants veulent utiliser la technologie pour animer le mouvement jour et nuit, soumettre des pétitions en ligne, et organiser des «tempêtes de tweets» afin de mieux faire connaître leur campagne, qu'ils ont décrite comme «l'une des plus grandes actions de désobéissance civile de la génération».

Lire aussi : «Nuit debout», la police a évacué les manifestants installés place de la République

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales