WhatsApp instaure le chiffrement «de bout en bout» des messages et des appels

Source: Reuters

L’une des applications de messagerie les plus populaires chiffre désormais complètement les messages et les appels de ses utilisateurs. Une mesure liée au conflit récemment apparu entre fabricants de logiciels et services de renseignements.

«Les messages que vous envoyez dans cette discussion et les appels sont désormais protégés par chiffrement de bout en bout», ont pu lire aujourd’hui tous les utilisateurs de WhatsApp en ouvrant l’application.
L’idée est la suivante : les messages seront visibles seulement des utilisateurs les envoyant et les recevant. Les hackers, services secrets ou même la société WhatsApp elle-même n'y auront pas accès. L’un des fondateurs de l’application, Jan Koum, a expliqué que cette mesure protégera les données personnelles d’un accès indésirable ou du vol.

Lire aussi : WhatsApp bloqué 48 heures par la justice brésilienne

Selon The Guardian, cette décision de passer au chiffrement est directement liée au conflit entre les grandes sociétés technologiques et les services secrets américains. Récemment, le FBI a réclamé qu’Apple lui donne accès aux données chiffrées de l’iPhone des auteurs de la fusillade de San Bernardino en Californie. La marque à la pomme ayant refusé, le FBI a fini par recourir à un tiers pour avoir accès aux données du téléphone. 

Il est à noter que WhatsApp n’est pas la première application de messagerie à chiffrer ses messages. Telegram, créé en 2013 par Pavel Dourov, fondateur de VK, l’équivalent russe de Facebook, crypte également l’intégralité de ses messages.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales