WhatsApp bloqué 48 heures par la justice brésilienne

WhatsApp bloqué 48 heures par la justice brésilienne Source: Reuters

La justice brésilienne a décidé de bloquer l'application de messagerie WhatsApp, propriété de Facebook, pendant 48 heures, empêchant ses utilisateurs d'accéder au service ou à leur boîte de messagerie.

Les opérateurs téléphoniques ont été informés de cette décision mercredi par la première cour criminelle de Sao Bernardo do Campo. Elle sera effective à partir du 17 décembre à minuit. L'injonction a été sollicitée par un plaignant, dont l'identité reste confidentielle, auprès d'une cour pénale.

«WhatsApp n'a pas répondu à une injonction de la cour datée du 23 juillet 2015. Le 7 août 2015, la compagnie a été informée qu'elle serait sujette à des pénalités en cas de non obéissance», a déclaré la cour criminelle. Le service de messagerie qui appartient à Facebook est utilisé par près de 93 millions de personnes au Brésil.

Lire aussi: Le premier pirate de l'iPhone s'attaque désormais à la voiture autonome

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»