Le Royaume-Uni va aider financièrement le Liban à protéger sa frontière avec la Syrie

© MOHAMED AZAKIR Source: Reuters

Le Royaume-Uni versera près de 26 millions d'euros à l'armée libanaise pour l'aider à sécuriser la frontière du Liban avec la Syrie, selon le chef de la diplomatie britannique Philip Hammond.

Lors de sa première visite à Beyrouth, la capitale libanaise, Philip Hammond a annoncé, après sa rencontre avec le Premier ministre libanais Tammam Salam et le ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil, que le Royaume-Uni verserait 4,5 millions de livres (5,7 millions d'euros) pour aider à la formation de plus de 5 000 soldats, selon le quotidien La Libre Belgique.  

Selon un communiqué de l'ambassade britannique, 15,3 millions de livres (19,3 millions d'euros) seraient par ailleurs destinés «à la formation et à l'encadrement des régiments des forces armées libanaises pour les frontières terrestres, au cours des trois prochaines années». 

Philip Hammond s'est félicité d'une sécurisation future «à 100%» de la frontière libano-syrienne et de la formation de plus de 11 000 soldats libanais dans les techniques spécialisées du contreterrorisme urbain «d'ici 2019».

Selon le ministère des Affaires étrangères britannique, depuis 2011, Londres a dépensé plus de 51,8 millions d'euros pour soutenir les forces de sécurité libanaise. L'Arabie saoudite a suspendu en février son aide de 3 milliards de dollars à l'armée libanaise pour protester contre des prises de position «hostiles», inspirées selon elle par le mouvement chiite Hezbollah.

Depuis le début du conflit syrien en 2011, l'armée libanaise mène régulièrement des combats contre des groupes armés et des factions djihadistes le long de la frontière avec la Syrie.

Récemment, les membres de Daesh et du Front Al-Nosra qui se battent près de la frontière libano-syrienne depuis le 27 mars, sont parvenus à pénétrer dans la plaine de la Bekaa au Liban.

Lire aussi : Hassan Nasrallah : le Hezbollah libanais restera en Syrie jusqu'à la défaite des djihadistes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales