Les enfants juifs, nouvelles cibles de l'Etat islamique en Turquie ?

Une cérémonie dans une synagogue turque © Murad Sezer
Une cérémonie dans une synagogue turque

Selon les services de renseignement turcs, l'organisation terroriste planifierait des attaques «imminentes» visant des enfants juifs en Turquie, notamment une synagogue possédant une aire de jeux, un centre de jeunesse et une école.

Ces révélations ont été obtenues suite à l’arrestation de six membres de Daesh dans la ville de Gaziantep la semaine dernière. «A la lumière de ces circonstances, des mesures extraordinaires de sécurité sont prises» a révélé un membre des services de renseignement à la chaîne de télévision Skynews. Selon cette source, «cette menace est plus que crédible». Et même si les services ne savent pas «quand elle est programmée», cela pourrait être «une question d’heures ou de jours».

Cette information fait surface quelques jours après l’attentat-suicide qui s'est produit à Istanbul le 19 mars dernier, où cinq personnes, quatre Israéliens et un Iranien, avaient été suivies par le terroriste juste avant qu'il ne se fasse exploser. Après les attaques qui ont ensanglanté Bruxelles le 22 mars, les agences d’espionnage ont redoublé d’efforts afin d’apporter une réponse concertée à la menace terroriste posée par l’Etat islamique.

La Turquie a absorbé près de trois millions de réfugiés, et il y a des éléments solides permettant d’attester que plusieurs membres des cellules des attentats de Paris et de Bruxelles sont allés s’entraîner en Syrie et qu'il étaient rentrés en Europe en s’infiltrant parmi les réfugiés cherchant à fuir la guerre. Il est donc probable que des membres de l’Etat islamique soient toujours présents en Turquie et sur le continent européen.

Lire aussi : La justice turque relâche des djihadistes présumés de l’Etat islamique avant leur jugement

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales