La justice turque relâche des djihadistes présumés de l’Etat islamique avant leur jugement

- Avec AFP

La justice turque relâche des djihadistes présumés de l’Etat islamique avant leur jugement© reuters Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Un tribunal d'Istanbul a ordonné la remise en liberté des sept derniers accusés qui avaient été arrêtés dans le cadre du plus grand procès ouvert à ce jour en Turquie contre des membres présumés de l’Etat islamique (EI), rapporte l'agence Dogan.

Parmi les sept derniers accusés libérés par la justice turque le 24 mars, figure Halis Bayancuk, un homme décrit par la presse turque comme «l'émir» de l'EI à Istanbul. Poursuivi pour appartenance à une organisation «terroriste», celui qui est aussi connu sous le nom de guerre d'Ebu Hanzala, risque une peine maximale de dix ans de réclusion.

Mais dans l'attente de la prochaine audience de son procès, qui aura lieu en juin, le djihadiste présumé a été libéré par la justice turque.

Un total de 96 personnes comparaissent depuis plusieurs mois dans le cadre de ce dossier, arrêtées lors des multiples coups de filet anti-djiahdistes réalisés par la police turque au cours des derniers mois. Ces individus seraient donc maintenant tous en liberté dans l'attente de leur procès ou de leur audience à venir. 

Le régime du président turc Recep Tayyip Erdogan est accusé de complaisance envers les rebelles islamistes en guerre contre Bachar Al-assad.

Depuis plus d'un an, Ankara a toutefois nettement renforcé le contrôle de sa frontière avec la Syrie, principale voie de passage des apprentis djihadistes qui rejoignent l'EI, et multiplié les arrestations dans les milieux djihadistes sur son territoire.

La situation est très tendue en Turquie suite à plusieurs attentats. Le 13 mars une attaque suicide à la voiture piégée, revendiquée par un groupe dissident du PKK et a fait 37 morts et une centaine de blessés dans le centre d'Ankara. Quelques jours après, le 19 mars, une forte explosion a secoué une grande artère piétonne d'Istanbul, en faisant cinq morts et 36 blessés. Cet attentat a été revendiqué par Daesh.

Lire aussi : Les Turcs revendiquent leur part de condoléances des Européens

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix