Easyjet a refusé d’embarquer un Irakien ayant des «messages de Daesh» sur son portable

Source: Reuters

Après la plainte d’un passager, ayant noté des messages en langue arabe sur l’écran u téléphone de son voisin, la compagnie aérienne a refusé l’embarquement à ce dernier.

L’incident s’est passé le 26 mars à l’aéroport de Vienne. Selon le journal The Independant, tous les passagers du vol à destination de Londres ont dû quitter l’appareil après qu’une femme a indiqué aux membres de l'équipage avoir vu «des messages de Daesh» sur le portable de son voisin.

Le vol a été retardé de trois heures pour des raisons de sécurité. L'avion a ensuite quitté l’aéroport, mais sans la femme ni son voisin d’origine irakienne qui étaient interrogés par les forces de l’ordre autrichiennes.

Le porte-parole du ministère autrichien de l’Intérieur, Heinz Grundboeck a fait savoir que l’homme avait été libéré sans inculpation. «On n’a rien trouvé de suspect et il a été autorisé à continuer son voyage» a-t-il expliqué. La compagnie EasyJet a présenté ses excuses pour le retard et les inconvénients, mais elle a souligné que la sécurité des passagers et de l’équipage étaient sa priorité.

Depuis le mardi 22 mars, les mesures de sécurité ont été renforcées dans les aéroports européens suite à l'attentat qui a eu lieu à l'aéroport international de Bruxelles.

Lire aussi : Des agents de sécurité de l’aéroport de Vienne soupçonnés de trafic de migrants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales