Les combattants irakiens auraient repris un point stratégique de Daesh à la frontière syrienne

© Ahmed Saad Source: Reuters

Les Yézidis et les combattants tribaux ont repris aux terroristes un nouveau bastion frontalier de la région de Sinjar, près de la Syrie, coupant ainsi une ligne d’approvisionnement des djihadistes, ont rapporté les militaires vendredi.

D’après un communiqué de presse de l'armée irakienne lu à la télévision officielle, les combattants, composés de Peshmergas kurdes et de Yézidis, ont repris la ville de Sinjar, où l’organisation terroriste Daesh s’était distinguée par de nombreuses atrocités contre les minorités religieuses ces derniers temps.

En savoir plus : Les esclaves yézidies forcées de prendre la pilule pour satisfaire les terroristes à tout moment

Le mois passé, des forces kurdes syriennes ont capturé un autre point stratégique frontalier, la ville de Shadadi, qui longe celle de Sinjar.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales