Une société israélienne propose au FBI de débloquer l'iPhone d'un terroriste de San Bernardino

Source: Reuters

Cellebrite, une firme installée en Israël, serait en mesure d'avoir accès aux données d'un des terroristes de la fusillade de San Bernardino en 2015, permettant ainsi au FBI de court-circuiter Apple, qui refuse de décrypter les données de l'appareil.

Une société israélienne va-t-elle parvenir à mettre un terme au litige qui oppose le FBI à la société Apple ? C’est en tout cas ce qu’affirme mercredi le quotidien israélien Yediot Aharonot : la firme israélienne Cellebrite aurait proposé à l’agence américaine son aide afin de débloquer le contenu d’un Iphone 5C utilisé par l’un des terroristes de l’attaque de San Bernardino de décembre 2015, qui a fait 14 morts.

La société, une filiale du groupe japonais Sun Corporation, spécialisée dans la recherche et le développement, serait en mesure de proposer une méthode permettant d’avoir accès aux données stockés par l’iPhone sans obtenir de la société Apple la clé de déverrouillage des données.   

Selon le site ActuJ, le Département de la justice américaine étudie actuellement l’offre de Cellebrite qui, en cas de réussite, permettrait de sortir de l’imbroglio qui devait connaître une nouvelle phase mardi, devant la Cour suprême de Californie. La proposition de Cellebrite, communiquée samedi, a conduit la justice américaine à reporter le procès. 

Lire aussi : Le FBI contre Apple, Bernard Cazeneuve a choisi son camp

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales