ONU : la coalition saoudienne a tué «deux fois plus de civils» au Yémen que les autres forces

Des combattants pro-gouvernementaux défilent dans une zone résidentielle au Yémen© Anes Mahyoub Source: Reuters
Des combattants pro-gouvernementaux défilent dans une zone résidentielle au Yémen

Les Nations unies ont qualifié de «carnage» les récentes frappes aériennes de la coalition arabe, menée par l’Arabie saoudite, au Yémen, accusant cette dernière d’avoir causé la grande majorité des morts civils dans le conflit.

«Ils ont frappé des marchés, des hôpitaux, des cliniques, des écoles, des usines, des réceptions de mariage et des centaines de résidences privées dans des villages, des villes, y compris Sanaa, la capitale. Malgré de nombreuses démarches internationales, ces terribles incidents continuent de se produire avec une régularité inacceptable», a dénoncé dans un communiqué le haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, Zeid Ra’ad Al Hussein.

En savoir plus : 41 civils tués et 75 blessés dans un marché yéménite sous les bombes de la coalition saoudienne

Alors que le conflit au Yémen a causé la mort de plus de 3 200 civils pour la seule année 2015, le Haut-commissaire de l'ONU a ajouté qu’«en regardant les chiffres, il semblerait que la coalition est responsable de deux fois plus de victimes civiles que toutes les autres forces réunies» présentes dans le pays.

Le 15 mars, la coalition arabe avait bombardé un marché populaire de la ville de Khamis, dans le nord du pays, causant la mort de 106 civils, dont 24 enfants, rapporte encore le responsable de l’ONU. Le porte-parole de la coalition avait affirmé viser un «rassemblement de miliciens».

C’est loin d’être la première cible civile visée par la coalition militaire, puisque des endroits comme des hôpitaux ou des mariages sont régulièrement frappés.

En savoir plus : Un rapport de l'ONU confirme que l'Arabie saoudite bombarde écoles, bus et mariages au Yémen

Alors que les rebelles chiites Houthis se sont emparés de larges parties du Yémen, dont la capitale Sanaa, la coalition arabe sunnite, dirigée par l’Arabie saoudite prête main forte au gouvernement en pratiquant une campagne de bombardements depuis mars 2015.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales