Al-Qaïda revendique l'attaque de Grand-Bassam en Côte d'Ivoire qui «viserait la France» (PHOTOS)

Des touristes évacués par l'armée ivoirienne après l'attaque à Grand-Bassam Source: AFP
Des touristes évacués par l'armée ivoirienne après l'attaque à Grand-Bassam

Après le Burkina et le Mali, la Côte d'Ivoire a été la cible dimanche d'une attaque djihadiste, un commando armé faisant 16 morts dans la station balnéaire très populaire de Grand-Bassam, le premier attentat de ce type dans le pays.

Le président Alassane Ouattara, qui s'est rendu sur les lieux, à une vingtaine de kilomètres à l'est d'Abidjan, a dénoncé une attaque «terroriste», revendiquée dans la soirée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

L'attaque a débuté à 12H30 (heures locale et GMT) quand «six hommes armés sont venus sur la plage (de l'hôtel l'Etoile du sud) de Grand-Bassam (...) et ont commencé à tirer sur les touristes, les clients», a déclaré M. Ouattara. «Les forces spéciales ivoiriennes sont intervenues dès 13H15 (et) ont réussi à neutraliser les six terroristes», a-t-il dit.

«Les cibles de choix d'Al-Qaïda sont surtout les Français»

Quinze civils et trois membres des forces de sécurité ont été tués dimanche selon un nouveau bilan annoncé lundi par le ministre ivoirien de l'Intérieur Hamed Bakayoko. «Trois terroristes ont été abattus», a ajouté le ministre lors d'une conférence de presse, alors que les précédents bilans officiels faisaient état de 14 civils et deux membres des forces de sécurité tués, ainsi que six terroristes abattus. Près de 22 personnes ont été blessées. La justice française a ouvert une enquête pour assassinat terroriste, en raison de la présence d'une victime française.

La directrice allemande de l'Institut Goethe à Abidjan Henrike Gross, a également été tuée dimanche dans l'attaque contre la station balnéaire de Grand-Bassam, près d'Abidjan, a appris l'AFP auprès de ses proches. «Nous avons appris avec tristesse la mort de Mme Gross, directrice depuis deux ans de l'Institut Goethe», a affirmé à l'AFP un employé de l'Institut ayant requis l'anonymat. «C'est un coup dur pour tout le milieu de la culture en Côte d'Ivoire» a déclaré à l'AFP le journaliste culturel ivoirien M'Bra Harding, qui la fréquentait.

«Les cibles de choix d'Al-Qaïda sont surtout les Français», a déclaré Romain Caillet, consultant sur les questions islamistes, selon France Info. «Lorsque l'on frappe ce genre de cible, il s'agit d'une part de châtier la France pour son engagement dans le combat contre le fléau djihadiste sur l'ensemble de l'aire saélo-saharienne» et d'autre part de, «punir les Etats perçus comme des alliés de l'ancienne puissance coloniale, donc comme des ennemis», affirme Vincent Hugeux, grand reporter à l'Express et spécialiste de l'Afrique, invité de France Info ce dimanche.

Le corps d'une victime de l'attaque à Grand-Bassam Source: AFP
Le corps d'une victime de l'attaque à Grand-Bassam

Les assaillants étaient «puissamment armés»

Les Etats-Unis ont de leur côté «condamné fermement les attaques terroristes» de Grand-Bassam, et ont déclaré «se tenir prêts à soutenir le gouvernement ivoirien dans son enquête sur cette attaque odieuse», dans un communiqué dimanche du porte-parole du département d'Etat John Kirby.

Le président ivoirien Alassane Ouattara s'est rendu sur les lieux Source: AFP
Le président ivoirien Alassane Ouattara s'est rendu sur les lieux

Dans sa revendication, Aqmi a indiqué que l'attaque avait été menée par «trois héros». Ces assaillants étaient «puissamment armés» alors que l'établissement était bondé en cette période de canicule, a expliqué un témoin joint par l'AFP.

Ville historique et ancienne capitale coloniale sur la côte du Golfe de Guinée, Grand-Bassam abrite plusieurs hôtels fréquentés par une clientèle d'expatriés le long d'une plage où afflue la population abidjanaise en fin de semaine. C'est la première fois que le pays est la cible d'une attaque contre une zone touristique, alors que le secteur se remet lentement de 10 ans de crise socio-politique.

Des corps recouverts d'un drap sur la plage de Grand-Bassam Source: AFP
Des corps recouverts d'un drap sur la plage de Grand-Bassam

La Côte d'Ivoire participe à la force de l'ONU déployée au Mali

La Côte d'Ivoire, frontalière du Mali dont les jihadistes ont un temps occupé le nord avant d'être chassés par une intervention militaire française, avait jusqu'ici été épargnée par les attentats de masse. Mais nombre d'analystes s'attendaient à ce qu'elle soit visée, comme le Sénégal, pays très touristique.

Les touristes de Grand-Bassam se sont fait évacuer par l'armée Source: AFP
Les touristes de Grand-Bassam se sont fait évacuer par l'armée

Dans une interview au site mauritanien Al-Akhbar en janvier, un chef d'Aqmi, Yahya Abou El Hamame, menaçait les alliés des «Croisés» de «les frapper, ainsi que les intérêts occidentaux chez eux». La Côte d'Ivoire participe à la force de l'ONU déployée au Mali et un peu plus de 550 militaires français sont stationnés dans le pays.

Les ministres français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault et de l’Intérieur Bernard Cazeneuve se rendront mardi à Abidjan pour exprimer la solidarité de la France à l’égard de la Côte d’Ivoire, frappée dimanche par une attaque jihadiste qui a fait 16 morts, a-t-on annoncé dans l’entourage de M. Ayrault.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales