Censure merkélienne ? Les admins de la page Facebook de Pegida interdits en Allemagne

Censure merkélienne ? Les admins de la page Facebook de Pegida interdits en Allemagne© Hannibal Hanschke. Source: Reuters

A l'aube d'élections en Allemagne, les administrateurs de la page Facebook du mouvement anti-immigration PEGIDA qui recueille plus de 200 000 Likes et 1 million de followers ont été bloqués. PEGIDA a accusé le réseau social de soumission à A.Merkel.

La raison officielle de l'interdictionest, selon PEGIDA, une publication qui a été postée pour promouvoir le compte Twitter de PEGIDA. Pour Facebook, cette annonce viole les normes d'utilisation du réseau social. 

Mais pour les porte-paroles du mouvement anti-immigration, il s'agirait d'une technique de censure du gouvernement allemand qui veut empêcher les appels et recommandations électorales de PEGIDA pour les prochaines élections : 

«Le réseau social Facebook suit les ordres de censure de la chancelière Merkel et du ministre fédéral de la Justice Heiko Maas. Selon les différents communiqués de presse annoncées plus tôt cette année, Arvato, la filiale de Bertelsmann a été chargée de supprimer les messages de haine. En fait réalité, le gouvernement bloque tout ce qui s'apparente à des critiques anti-gouvernementales et bloque les administrateurs de ces sites. Après Anonymous, c'est maintenant PEGIDA qui est touché», déclare le communiqué de PEGIDA. 

Tatjana Festerling, porte-parole de PEGIDA en Allemagne a déclaré dans un communiqué : «Le gouvernement fédéral nous montre encore une fois ce qu'il pense de la liberté d'opinion en Allemagne. Cette liberté est piétinée. Alors que dans le même temps, les politiciens allemands critiquent la façon dont la liberté de la presse est exercée en Pologne. C'est bien la preuve que le gouvernement fédéral se conduit de façon totalement inconstitutionnelle».

Le communiqué de PEGIDA poursuit en appelant «tous ceux qui honorent la liberté d'opinion et d'expression en Allemagne, à ne pas élire les partis CDU, SPD, les Verts, die Linke Gauche et le parti libéral démocrate dimanche».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»