Un amiral américain épinglé pour avoir regardé 10 heures de porno sur son ordinateur gouvernemental

© reuters Source: Reuters

Richard Williams est contre-amiral dans la marine américaine, ses supérieurs ont remarqué qu’il se connectait avec son ordinateur pour regarder des films porno : dix heures de visionnage en deux séjours sur un bateau.

«Je suis coupable, je ne savais pas que j’en avais regardé aussi longtemps», a déclaré Richard Williams aux enquêteurs. L'officier américain a fait deux séjours sur un bateau, l’un de six jours, pendant lequel il a regardé cinq heures de porno, et un autre de cinq jours pendant lequel il a regardé les cinq heures de plus.

Williams a été démis de ses fonctions le 8 janvier, habituellement, cela suffit pour mettre fin à une carrière de haut niveau, mais la Marine lui a également envoyé une lettre de réprimande. L’amiral est coupable d’avoir violé les codes de conduite de l'armée, dans cette lettre on peut lire que les faits dont il est accusé sont «indigne d’un officier et d’un gentleman».

L’amiral a expliqué qu’il ne voulait pas regarder du porno, mais avoue avoir été attiré par les annonces publicitaires qui se sont affichées sur son écran. La Marine affirme également que Richard Williams a regardé des photos de femmes en bikini sur un l’ordinateur gouvernemental lors de son passage sur le site de la Naval Air Station du Nord. Mais le suspect nie ces allégations.

Richard Williams a dirigé des groupes pour la sécurité dans le Golfe persique entre 2006 et 2008, il a été directeur des opérations maritimes pendant les guerres en Irak et en Afghanistan. Il a même dirigé des opérations contre le terrorisme et des missions de lutte contre la piraterie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales