Turquie : après Zaman, la plus importante agence de presse privée également placée sous tutelle

(Capture d'écran Twitter)
(Capture d'écran Twitter)

Près de trois jours après la prise de contrôle par l'Etat turque du journal d'opposition Zaman, c'est au tour de l'agence de presse Cihan d'être placée sous tutelle judiciaire ce lundi 7 mars 2016.

Il s'agit de la plus grande agence de presse privée de Turquie. Cette mise sous tutelle judiciaire est annoncée par l'édition française du journal Zaman qui a refusé cette prise de contrôle du gouvernement turc, à l'instar de l'édition allemande.

Les trois administrateurs qui avaient été nommés vendredi 4 mars à la direction de Zaman doivent aussi s'occuper de celle de Cihan. Le site de l'agence qui avait cessé la moindre publication depuis vendredi après-midi laissait présager un changement radical de situation.

La seule à pouvoir concurrencer Anadolu

Cihan a un contrat de partenariat avec l'Agence France Presse (AFP). L'édition Zaman France s'alarme des conséquences que cette nouvelle pourrait avoir sur le bon déroulement des élections. Elle indique que cette agence privée est la seule à avoir le réseau suffisant pour concurrencer l'agence privée Anadolu dont les estimations électorales donnent la part belle aux scores importants du parti au pouvoir, l'AKP.

Depuis plusieurs mois, les médias d'opposition turcs font l'objet d'une répression sans précédent. La semaine dernière, sur des allégations de «diffusion de propagande terroriste», les émissions de la chaîne IMC TV ont été stoppées en pleine interview de journalistes du quotidien national Cumhuriyet, actuellement en attente de leur procès.

Lire aussi : Journaliste de Today’s Zaman : «Hier était un jour de honte pour la démocratie turque»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales