Plus d'un millier d'esclaves des terroristes libérés d'une prison près de Damas

Des combattants de Jaysh al-Islam© Stringer Source: Reuters
Des combattants de Jaysh al-Islam

Dans la banlieue de Damas, l’armée syrienne a découvert un immeuble de Ghouta que les combattants du groupe terroriste Jaysh al-Islam utilisaient comme prison, rapporte la chaîne de télévision russe LifeNews.

Dans l’un des bâtiments d’un lycée agricole de Ghouta, banlieue de la capitale syrienne, les terroristes avaient enfermé plus d’un millier de personnes qui ne voulaient pas vivre selon les règles décrétées par les islamistes radicaux. La plupart des prisonniers fournissaient la main d’œuvre nécessaire pour creuser des tunnels et construire des fortifications.

Selon les militaires syriens, les personnes emprisonnées vivaient dans des conditions inhumaines, aucune cellule ne répondant aux standards sanitaires minimaux.

La prison appartenait au groupe terroriste Jaysh al-Islam qui, aux yeux de l’Occident, fait partie de l’opposition syrienne modérée.

En savoir plus : Exécutions sommaires, tortures, tribunaux improvisés en Syrie : l'ONU révèle d'horribles détails

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales