Vietnam : une jeune femme donne naissance à des jumeaux de deux pères différents

© Pixabay

Un cas rare de jumeaux engendrés par deux hommes différents a été enregistré dans le nord du Vietnam, après que des tests ADN ont révélé que seul un des jumeaux est biologiquement lié au père sur qui le test a été effectué.

Cet événement physiologique rare est connu scientifiquement sous le nom de «superfécondation», qui est en fait une fécondation de deux ou plusieurs ovules du même cycle menstruel par des spermes différents issus de rapports sexuel distincts. Une «superfécondation hétero-parentale» se produit lorsque deux hommes différents deviennent pères de jumeaux qui naissent d'une même mère. 

Lire aussi : Suède : les jeunes libéraux exigent un droit à l'«avortement légal pour les hommes»

Ce phénomène a été constaté avant le Tet, le festival du Nouvel An lunaire au Vietnam, qui a commencé le 8 Février, a déclaré Nguyen Thi Nga, directeur du Centre d'analyse génétique et des technologies de la capitale, Hanoï.

Elle explique qu'un homme est venu dans son laboratoire, demandant à effectuer un test ADN pour déterminer s'il était le père biologique des jumeaux de sa femme.

Nguyen Thi Nga a expliqué, citée par le média vietnamien tuoitrenews, que les parents de l'homme avaient fait pression pour qu'il fasse ce test au motif que l'un des bébés ne lui ressemblait pas. 

Les résultats ont indiqué que seul un des deux nourissons était son fils biologique, tandis que sa femme était la mère biologique des deux.

La scientifique a expliqué que, de toute sa carrière, c'était seulement la deuxième fois qu'elle était confrontée à un cas de naissance de jumeaux hétéro-parentaux. Dans le monde entier, seul dix autres cas similaires ont été enregistrés. 

Selon Ho Sy Hung, directeur adjoint du Centre d'assistance à la reproduction à l'hôpital national de gynécologie, les jumeaux hetero-parentaux sont extrêmement rares et connus seulement par le biais de rapports, sans qu'il n'existe de réelles statistiques documentées.

Théoriquement, explique Ho Sy Hung, il est possible qu'une femme ait des rapports sexuels avec deux hommes différents et que son corps libère deux ovules dans un même cycle menstruel.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales