Daesh aurait crée un bataillon féminin et désigné à sa tête une Saoudienne

Source: AFP

Selon plusieurs médias arabes, le chef de l'organisation terroriste, Abou Bakr Al-Baghdadi a décidé de créer une unité entièrement composée de femmes pour combattre au nord-est de la Syrie. Nada al-Qahtani est chargée de la diriger.

L'information rapportée par la chaîne Al-Arabiya se fonde sur les déclarations d'un ancien combattant de Daesh. Nada al-Qahtani aurait été adoubée par le Abou Bakar Al-Baghdadi et serait, toujours selon cette source, un important maillon de l'organisation.

Originaire d'Arabie Saoudite, elle aura pour mission de diriger les combattantes afin de contrer les offensives des Unités de protection du peuple (YPG), une faction kurde syrienne qui compte un nombre important de femmes dans ses rangs. L'objectif principal est de défendre la ville de Hassakeh, où Daesh résiste difficilement aux assauts répétés des Kurdes et des aviations occidentales. La nouvelle promue a quitté la Syrie en 2013 et avait révélé sur Twitter son intention de devenir kamikaze pour le compte de Daesh. A plusieurs reprises, elle a notamment appelé les femmes à encourager leurs époux à suivre les pas des combattants terroristes.  

De plus en plus de femmes, surtout des jeunes voire des adolescentes, rejoignent les rangs des extrémistes de l’Etat islamique. Cependant, les femmes qui partent dans ces pays là n’ont pas exactement les mêmes tâches que les hommes. Elles viennent essentiellement rejoindre leur mari ou leur famille ou bien se trouver un époux djihadiste. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales