Coup de grisou dans le Grand nord russe : 4 morts, 26 mineurs toujours portés disparus (VIDEO)

- Avec AFP

Des sauveteurs russes dans la mine de Severnaya Source: Sputnik
Des sauveteurs russes dans la mine de Severnaya

Au moins quatre mineurs ont péri et 26 étaient toujours portés disparus vendredi, selon un bilan des enquêteurs au lendemain d'un coup de grisou dans une mine de charbon près de Vorkouta, en Russie, au nord du cercle polaire.

«Le sort de 26 mineurs reste encore inconnu et quatre personnes sont mortes», a déclaré dans un communiqué le porte-parole du Comité d'enquête russe, Vladimir Markine.

Des coups de grisou avaient provoqué jeudi des éboulements et un incendie dans la mine Severnaïa que les secours n'ont pas encore réussi à éteindre, a expliqué à l'agence RIA Novosti Denis Païkine, directeur technique de la compagnie Vorkoutaougol qui exploite la mine. Celle-ci est située à plus de 100 km au nord du cercle polaire, dans la république des Komis (grand Nord).

Une porte-parole de la société, Tatiana Bouchkova, a indiqué à l'AFP qu'une explosion de méthane avait eu lieu dans la mine mais qu'il n'était pas certain qu'elle ait été à l'origine des éboulements.

«Il est encore difficile de déterminer ce qui a causé l'accident», a-t-elle affirmé, ajoutant que l'incendie était encore en cours près de l'épicentre de l'explosion.

Vladimir Poutine a, pour sa part, ordonné la création d'une commission pour déterminer les causes de l'accident et coordonner les opérations de secours, selon son porte-parole, Dmitri Peskov.

La compagnie Vorkoutaougol avait fait état jusqu'à présent de deux morts et 28 disparus, son directeur général Vadim Chablakov assurant que les secouristes faisaient «tout ce qu'ils pouvaient pour évacuer aussi vite que possible les mineurs restés dans la mine».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales