Selon Europol, 5 000 combattants de Daesh circuleraient librement en Europe

Selon Europol, 5 000 combattants de Daesh circuleraient librement en Europe Source: Reuters

Le directeur d'Europol, Rob Wainwright, tire la sonnette d'alarme. Dans une interview accordée à un quotidien régional allemand, il estime que 5 000 djihadistes se déplaceraient sans difficultés majeures sur le Vieux Continent.

«L'Europe est actuellement confrontée à la menace terroriste la plus élevée depuis 10 ans», a confié le directeur d'Europol au journal Neue Osnabrucker Zeitung. Une réalité qui pousse Rob Wainwright à évoquer la possibilité d'attaques terroristes sur le Vieux Continent qui engendreraient «des pertes massives parmi la populations civile».

Si à l'instar de l'ancien ministre britannique de la Défense, Liam Fox, certains hommes politiques affirment l’existence d'une corrélation entre la menace terroriste et l'afflux massif de migrants, Rob Wainwright ne partage pas cette analyse. «Il n'y a pas d'indications concrètes que des terroristes s'infiltrent parmi les réfugiés entrant en Europe afin de pas être détectés», assure-t-il. Pour autant, le service national allemand de renseignement avait confirmé qu'au cours du mois de février, il avait reçu plus de 100 alertes, faisant état de infiltrations de terroristes parmi des réfugiés arrivés en Europe.

Même tonalité du côté du FBI, dont le directeur, James Comey, avait annoncé à la commission du Sénat américain que des terroristes de Daesh avaient réussi à se procurer une machine pouvant éditer des passeports syriens dans les but d'en fournir aux terroristes. Les terroristes se seraient emparés de cet appareil au cours d'une attaque menée contre le ville de Deir ez-Zor, en Syrie. Une information sensible qui avait ébranlé les autorités américaines, inquiète de voir l'organisation terroriste en mesure de fabriquer des documents d'identité en grande quantité.

Sur les lieux des attentats de Paris du 13 novembre 2015, deux passeports syriens avaient été retrouvé par les enquêteurs près des corps de deux kamikazes. L'un deux, identifié sous le nom de M. Al- Mahmod était arrivé en Europe via l’île grecque de Leros, où il a bénéficié de l'aide humanitaire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»