Autriche : annulation d’une session parlementaire car les élus n’ont «rien à discuter»

(Source : Wikipedia)
(Source : Wikipedia)

Les partis de la coalition au pouvoir en Autriche ont pu apprécier un jour de congé inattendu la semaine dernière. Une session du Parlement a été annulée, faute de sujet à discuter.

C'est la première fois qu'un tel argument est avancé pour annuler une réunion. La nouvelle a été publiée sur le site internet du Parlement autrichien. Un total de 183 membres du parlement devait assister à cette séance.

Des représentants du parti social démocrate (SPO) et du parti du Peuple (OVP) ont indiqué aux partis d'opposition n'avoir «simplement pas assez d'éléments pour continuer les discussions», a indiqué Dieter Brosz, un membre du parti Vert, au journal Kurier.

Une annulation «très inhabituelle»

Il a qualifié cette annulation de «très inhabituelle» et a indiqué que c'était la première fois qu'une session était annulée pour ce motif. Le député a indiqué désapprouver cette décision, arguant que beaucoup de sujets devaient encore être débattus.

Le gouvernement doit encore déterminer la mise en application de sa stratégie climat et énergie adoptée lors de la COP 21 à Paris, ainsi que les détails d'un plan de réforme pour l'éducation. «Même si les partis de gouvernement pensent n'avoir rien à faire au parlement, ils auraient au moins pu autoriser l'opposition à exprimer ses préoccupations», a ajouté Dieter Brosz, concluant que les sessions étaient tout le temps ajournées lorsque l'opposition tenait à débattre d'un problème.

Lire aussi : Migrants : le sauteur de l'extrême Felix Baumgartner juge les dirigeants européens idiots

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales