Anonymous publie une grande base de données après le piratage de la police turque

Source: Reuters

Le groupe de hackers Anonymous affirme avoir publié en ligne une énorme base de données appartenant à la Direction générale de la sécurité turque, en représailles à «plusieurs abus» du gouvernement turc.

L’auteur de la publication apparue lundi 15 février a précisé avoir reçu les données d’un hacker bénéficiant d’un «accès permanent à plusieurs parties de l’infrastructure du gouvernement turc ces deux dernières années».

En savoir plus : Anonymous déclare la guerre à la Turquie pour son «soutien à Daesh»

Le fichier compressé pèse environ 2,8 Go, pour une version non compressée d’environ 17,8 Go.

Ces données ont été publiées «dans le cadre de plusieurs abus du gouvernement ces derniers mois» en Turquie, alors que le gouvernement «a décidé d’agir pour lutter contre la corruption», selon le message du groupe de hackers.

La Direction générale de la sécurité (EGM) est la force policière civile turque chargée de prévenir la criminalité, maintenir la paix et protéger les citoyens et leur propriété.

Plusieurs journalistes turcs ont récemment été accusés de trahison après avoir révélé les pratiques douteuses du président Recep Tayyip Erdogan et de son gouvernement.

Lire aussi : Deux journalistes turcs risquent la perpétuité après avoir révélé un scandale sur la Syrie

En outre, les autorités turques mènent actuellement une opération dite «antiterroriste» contre les milices populaires kurdes dans le sud-est du pays. Au moins 150 civils ont été tués et 200 000 vies ont été mises en danger lors de ce conflit, selon les données d’Amnesty International.

Lire aussi : L’armée turque aurait tué 60 «terroristes» dans un raid sur la ville kurde de Cizre

Le gouvernement d’Erdogan a entamé le week-end dernier des bombardements des positions des Kurdes, qui luttent contre Daesh en Syrie, et s’est auparavant attiré des critiques pour avoir envoyé des troupes sur le territoire irakien.

En savoir plus : pour Damas, les bombardements turcs en Syrie sont un «soutien direct aux terroristes»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales