La Turquie «ne permettra pas» que les Kurdes s'emparent d'une ville du nord de la Syrie

© Mahmoud Hassano Source: Reuters

Le Premier ministre turc a déclaré qu’Ankara ne laisserait pas la ville d’Azaz, située au nord de la Syrie, tomber entre les mains des milices kurdes du YPG, et promet une «réaction des plus sévères» si le groupe réessaie de prendre la ville.

«Des éléments du YPG ont été repoussés des alentours d’Azaz. S’ils s’en approchent encore ils feront face à une réaction des plus sévères. Nous ne permettrons pas la chute d’Azaz» a déclaré Ahmet Davutoglu a des journalistes présents dans son avion partant pour l’Ukraine, selon l’agence Reuters.

Lire aussi : Des civils auraient été tués dans des bombardements de la Syrie par la Turquie (VIDEO)

Il a affirmé que les militaires turcs rendraient la base aérienne syrienne de Menagh «inutilisable» si les troupes du YPG ne se retiraient pas de la zone, dont ils se sont précédemment emparés après avoir défait des combattants islamistes.

Les Kurdes du YPG et les combattants de l’Armée Syrienne Libre ont repris la ville de Azaz en février, des mains des troupes du Front Al-Nosra.

Lire aussi : Washington et Paris appellent Ankara à arrêter de bombarder les Kurdes au nord de la Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales