La première mosquée dirigée par des femmes ouvre ses portes au Danemark

La fondatrice de la mosquée, Sherin Khankan, est une figure médiatique bien connue au Danemark© Capture d'écran Dancingon2feet
La fondatrice de la mosquée, Sherin Khankan, est une figure médiatique bien connue au Danemark

Imams de sexe féminin et prières du vendredi réservées aux femmes, la nouvelle mosquée de Copenhague, gérée par Sherin Khankan, vise à s'attaquer aux «structures patriarcales» de l’Islam... Et les premières réactions ont été assez positives.

Fille d’un père musulman syrien et d’une mère chrétienne finlandaise, la fondatrice Sherin Khankan déplore des «structures patriarcales devenues normales dans nos institutions religieuses», rapporte l’agence de presse française AFP. «Pas seulement dans l’Islam, mais aussi dans le judaïsme, le christianisme et d’autres religions. Et nous voudrions contester cela», poursuit la musulmane.

Ainsi, toutes les activités de la nouvelle mosquée Mariam, située à Copenhague au Danemark, seront également ouvertes aux hommes, sauf les prières du vendredi. En revanche, tous les Imams seront des femmes.

Lire aussi : Une barbie en hijab provoque l'islamophobie sur la toile

La Danoise, qui est par ailleurs auteure et apparaît souvent dans les médias locaux, explique que la réaction de la communauté musulmane a été majoritairement positive, rencontrant seulement une opposition «modérée» dans certaines franges. Mais selon elle, c’est clair, les critiques proviennent de l’ignorance, la tradition de femmes Imams existant depuis longtemps dans l’Islam.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales