Une barbie en hijab provoque l'islamophobie sur la toile

© hijarbie / Instagram

Un compte Instagram dédié à «Hijarbie», une poupée voilée, visant à propager une image positive des valeurs musulmanes, est devenu la cible d'attaques islamophobes.

Haneefah Adam, une Nigérienne de 24 ans, publie régulièrement des photos de sa barbie habillée d'un hijab et d'autres vêtements, qu'elle fabrique elle-même. En deux mois, son blog a atteint plus de 13 milles abonnées.

Par son activité, la femme espère que cette poupée, surnommée «Hijarbie», pourra inspirer les jeunes musulmanes du monde entier. «Il s'agit d'avoir une poupéee qui te ressemble, qui représente ta culture et ta religion», explique Adam.

Certains internautes la soutiennent, en admirant son esprit et son goût. «Hijarbie, la Barbie voilée de vos rêves», «Hijarbie pourrait être la meilleure des Barbies jamais créées», peut on lire dans les commentaires.

Cependant, une grande partie de gens ne reconnaissent pas cette idée. Quelques uns reprochent à Adam d'avoir choisi une poupée blonde au teint clair, tandis que sa créatrice est africaine. Les autres commentaires font part de jugements radicaux et intolérants.

En janvier dernier, la compagnie de jouets Mattel a annoncé le changement de la célèbre silhouette de Barbie. On pourra désormais l'acheter en version normale, ronde, petite ou grande.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales