Les Emirats arabes unis prêts à se joindre aux monarchies arabes pour déployer des troupes en Syrie

Soldat émirati © Nasser Awad Source: Reuters
Soldat émirati

Dans le sillage de l’Arabie saoudite et du Bahreïn, les Emirats arabes unis ont annoncé être prêts à envoyer des troupes au sol en Syrie dans le cadre d’une coalition internationale contre Daesh. Décision a aussitôt dénoncée par Damas.

L’information concernant la décision des Emirats arabes à déployer des troupes si nécessaire, a été confirmée par le ministre d'État émirati aux Affaires étrangères, Anwar Gargash lors d’un briefing dimanche. Il a aussi ajouté que le leadership américain serait dans ce cas une condition préalable.

«Nous ne parlons pas de milliers de soldats, mais de troupes sur le terrain qui mèneront la voie […] qui vont venir en soutien […] et je pense que notre position reste la même et nous devrons voir comment cela évolue», a-t-il ajouté, cité par Reuters.

La semaine dernière, l’Arabie saoudite et le Bahreïn se sont dits prêts à participer à des opérations au sol en Syrie si l’alliance conduite par les Etats-Unis décidait d’entamer de telles actions.

Damas prévient

L’annonce n’a pas plu au gouvernement syrien, qui a de son côté prévenu que toute armée étrangère qui entrera sur son sol sans invitation sera considérée comme un adversaire.

«Qu’on ne pense pas qu’ils peuvent attaquer la Syrie ou violer sa souveraineté parce que je vous l’assure, tout agresseur retournera dans son pays dans un cercueil en bois», a expliqué samedi le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem.

L’Iran, allié régional clé de Damas et rival de l’Arabie saoudite, a indiqué que Riyad manquait de courage pour réellement mettre son plan à exécution et prévenu ses troupes du danger.

«[Les Saoudiens] ont émis une telle affirmation mais je ne pense pas qu’ils soient assez courageux pour le faire […] Même s’ils envoient leurs troupes, elles seraient certainement détruites […] ce serait un suicide», a-t-il fait savoir.

En savoir plus : l’Iran se moque de l'intention de Riyad d’envoyer des troupes terrestres en Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales