Le Hamas présente son propre char d’assaut… accusé d’être un faux

L'engin a été présenté samedi lors d'un rassemblement à la mémoire de sept membres du Hamas tués dans l'effondrement d'un tunnel. Source: Reuters
L'engin a été présenté samedi lors d'un rassemblement à la mémoire de sept membres du Hamas tués dans l'effondrement d'un tunnel.

Le Mouvement de résistance islamique a présenté en grande pompe un engin blindé de sa conception. De nombreux observateurs affirment qu’il s’agit d’un «fake».

Ce qui devait être la nouvelle grande menace pour Israël pourrait s’avérer être une farce. Samedi 30 janvier, lors d’un rassemblement à la mémoire de sept membres du Hamas tués dans l’effondrement d’un tunnel, le groupe majoritaire au Conseil législatif palestinien a montré au public sa dernière trouvaille : un char d’assaut.

Auteur: RT France

Censé avoir été subtilisé aux forces israéliennes il y a deux ans, l’engin blindé a été retravaillé par les soins du Hamas et serait le premier du genre en sa possession. C’est en tout cas qu’il prétend.

Quelque chose qui cloche

Le problème, c’est que de nombreux observateurs, israéliens comme palestiniens, ont relevé plusieurs incohérences. Le char, qui doit être utilisé «pour le jihad» selon le Hamas, a été qualifié de maquette en bois placée au dessus d’un autre véhicule par Ofir Gendelman, porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahou. Sur les réseaux sociaux, il a même partagé une photo qui laisseraient apparaître les roues du véhicule situé «en dessous» du char.

D’autres laissent entendre que le canon serait en fait un tuyau d’égoût.

Selon les informations du blog Elder of Ziyon rapporté aujourd’hui, le rival palestinien du Hamas, le Fatah, a distribué une affiche se moquant du char : «Peuvent-ils exciter les sentiments de leurs partisans avec… des conduites d’égoût et des panneaux en fibre de verre ?» Des informations à prendre avec des pincettes connaissant le biais pro-israélien du média.

Le porte-parole des brigades Al-Qassam du Hamas, Abu Obeida, a prévenu que son mouvement «se préparait pour le jour où ils rencontreront les chars israéliens». «Pointons nos index vers le ciel et renouvelons notre serment à Allah et aux commandants des brigades Al-Qassam et continuons sur la voie du jihad et de la résistance» a-t-il déclaré.

Selon Ismail Haniyeh, le leader du Hamas, ses soldats se préparent à un nouveau conflit avec l’Etat hébreu en creusant des tunnels vers Israël et en testant des roquettes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales