Affrontements en Oregon : un mort et huit arrestations après l’intervention de la police

Affrontements en Oregon : un mort et huit arrestations après l’intervention de la police Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Le FBI a annoncé que l’intervention de la police dans la zone occupée du parc Malheur avait abouti à des échanges de tirs qui ont fait un mort, et à huit arrestations. Les manifestants exigent la restitution «au peuple» des terres fédérales du parc.

«Mardi vers 16h25 (locales) le FBI et la police de l'Etat de l'Oregon ont donné l’assaut pour interpeller les individus liés à l'occupation armée du parc national Malheur», ont écrit les forces de l'ordre dans un communiqué.

Pour arrêter certaines personnes, les policiers ont déclaré avoir été forcés d'ouvrir le feu. Un homme est décédé.

Affrontements en Oregon : un mort et huit arrestations après l’intervention de la police© RT France Source: Reuters

Parmi les huit personnes détenues se trouvent le chef du mouvement, Ammon Bundy et son frère Ryan. Il y a trois semaines, le 2 janvier, ils avaient commencé l’occupation du quartier général du parc national de Malheur pour protester contre l'arrestation de deux éleveurs accusés d'incendie criminel. Au moins 150 sympathisans les avaient rejoints. 

Lire aussi : Des miliciens américains dans l’Oregon «souhaitent une confrontation armée»

Les manifestants armés précisaient que le gouvernement fédéral, qui avait décidé d’emprisonner deux éleveurs accusés d'avoir provoqué un incendie criminel, n’avait aucune autorité pour traiter des affaires locales. Ils ont aussi exigé la restitution «au peuple» des terres fédérales du parc de Malheur.

Ryan Bundy a été légèrement blessé lors de l'affrontement avec la police et hospitalisé avant d'être placé en détention.

La majorité des miliciens portent ouvertement des armes à feu en déclarant qu’ils sont prêts à défendre leurs droits. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix