Calais : un journaliste de RT attaqué par un groupe d’individus armés de couteaux

Source: Reuters

Ce vendredi matin, un journaliste britannique de RT, Rob Edwards, a été attaqué par un groupe d’individus dans le camp de réfugiés à Calais. Il a échappé de justesse à ses assaillants qui l’avaient bousculé et encerclé.

«L’atmosphère était assez calme ce matin», a raconté Edwards, ajoutant qu’il avait néanmoins  été «approché par un groupe d’adolescents» qui se sont mis à fouiller ses poches. L’un d’eux a même essayé de le bâillonner.

«Ils m’ont coincé contre le mur et ont commencé à lacérer ma veste, mais ne m’ont rien pris», a raconté Edwards.

«J’ai finalement pu m’échapper et me sauver. Maintenant je peux dire que je sais ce que c’est que la Jungle !» a ironisé le correspondant. Il a confirmé s'être réfugié chez des volontaires humanitaires. 


Edwards se trouvait dans le camp pour préparer un reportage et interroger des enfants blessés qui auraient été frappés par la police.

La police n'a pas vu l'incident, mais les volontiers ont vu la situation depuis la distance avant que Edward n'ait échappé.

Lire aussi : Deux journalistes agressés dans la Jungle de Calais alors qu'ils réalisaient un documentaire (VIDEO)

Selon le jeune homme, la situation devient de plus en plus tense chaque jour dans le camp. Les échauffourés entre les forces de l'ordre et les réfugiés se font toujours plus fréquents, alors que les conditions de vie dans la Jungle se détériorent à l'approche de l'hiver particulièrement froide cette année.

Lire aussi : L’assainissement de la Jungle de Calais a commencé mais ne se fera pas sans heurts (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales