Deux journalistes agressés dans la Jungle de Calais alors qu'ils réalisaient un documentaire (VIDEO)

Source: Reuters

Une vidéo mise en ligne lundi montre l'agression de la journaliste néerlandaise Maaike Engel et de son photographe alors qu'ils réalisaient un reportage dans le camps de migrants. Des images pénibles qui ont suscité l'émoi sur les réseaux sociaux.

L'agression commise par trois hommes, dont l'un était armé d'un couteau, est survenue en plein tournage d'un documentaire nommé Calais : welcome to the jungle. Alors que le camp a été le théâtre de plusieurs incidents, cette vidéo vient relancer la polémique sur l'insécurité qui y règne. «Nous avons été agressés par trois réfugiés, armés de spray au poivre et d’un grand couteau, explique la journaliste. Fort heureusement, il ne s’est rien passé, et quelques migrants du camp de Calais sont venus à notre secours.»

Le photographe Teun Voeten a quant à lui expliqué qu'il a posté la vidéo par pure objectivité. «Je montre tous les côtés (...), je ne veux pas privilégier un programme politique, de gauche ou de droite. Je voulais simplement montrer ce qui est arrivé mais je sais que certaines de mes publications.», a-t-il précisé.   

© Capture d'écran d'une vidéo Youtube

Plusieurs journalistes qui se sont aventurés dans ce lieu réputé insalubre et risqué ont déjà fait part des difficultés rencontrées pour effectuer des reportages tant le contexte sécuritaire est tendu. En décembre dernier, un reporter indépendant a décidé de porter plainte contre des CRS accusés de violences à son encontre lors d'une nuit mouvementée où des heurts ont opposé migrants et forces de l'ordre. En novembre 2015, un CRS a été condamné pour avoir violemment molesté un journaliste anglais. Lundi dernier, plusieurs tractopelles et bulldozers étaient à l'œuvre en milieu de matinée. Une opération de défrichement était en cours à proximité pour sécuriser les abords du camps. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales