Düsseldorf : début du procès du traqueur de déserteurs de Daesh

Düsseldorf : début du procès du traqueur de déserteurs de Daesh Source: Reuters

Hier s'ouvrait le procès d'un allemand converti à l'islam, parti rejoindre Daesh durant un an. Il est notamment accusé d'avoir traqué les déserteurs de l'EI. Contrairement à d'autres ex-djihadistes, il a choisi de coopérer avec les autorités.

Parti pour la Syrie à l’automne 2013 pour rejoindre l'Etat islamique et participer à une unité spéciale chargée de pourchasser ceux que l’organisation considère comme des traîtres, Nils D. est revenu l’hiver dernier en Allemagne car il aurait changé d'avis sur Daesh. Il avait réussi à quitter la Syrie en trompant ses compères, prétendant qu'il voulait rentrer en Allemagne pour récupérer sa fille et la ramener en Syrie. Il sera arrêté peu après.

Le jeune homme est le seul ex-djihadiste qui après son retour n’a pas choisi le silence mais la coopération avec les autorités. Ses interrogatoires ont permis d’en savoir plus sur Daesh, notamment sur les liens entre des Allemands engagés aux côtés de l’Etat islamique et les auteurs des attentats de novembre dernier à Paris. Nils D. a par ailleurs participé comme témoin à des procès contre d’autres islamistes.

L’accusé affirme ne pas avoir directement combattu dans les rangs de l’organisation terroriste, mais l’avoir soutenue logistiquement.

La procureure Carola Bitter n'est pas de cet avis : selon elle, étant membre d'une unité d'assaut de l'Etat islamique, il aurait participé à une quinzaine de missions de terrain, en sachant pertinemment que ceux qu'il aiderait à capturer seraient torturés. Par ailleurs, même s'il n'était pas directement au front, il était entrainé au maniement des armes et à la fabrication d'explosifs. 

S'il risque jusqu'à 10 ans de prison, sa coopération avec les autorités allemandes pourrait lui permettre de voir la sévérité de sa peine atténuée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»