Mort de Jihadi John, Jeremy Corbyn aurait préféré le voir jugé

Mort de Jihadi John, Jeremy Corbyn aurait préféré le voir jugé© Toby Melville Source: Reuters
Jeremy Corbyn

«Il aurait mieux valu que Jihadi John soit capturé et jugé plutôt que d'être tué dans une attaque militaire». C'est ce que le leader travailliste a dit sur la mort du djihadiste britannique, qui a éxécuté plusieurs otages américains et britanniques.

Même si le leader travailliste reconnaît que le bourreau de Daesh a commis des crimes «brutaux et impitoyables», il estime qu'il aurait mieux valu capturer le djihadiste au lieu de porter une frappe contre lui, comme les forces américaines l' ont fait.

En savoir plus : Les USA déclarent avoir abattu Jihadi John, le bourreau de Daesh, mais Cameron n’en est pas certain

Pour lui, «ces événements ne font que souligner la nécessité d'accélérer les efforts internationaux, sous les auspices de l'ONU, pour mettre un terme au conflit en Syrie dans le cadre d'un règlement régional global».

Cependant, jusque dans son propre camp, cette remarque de Jeremy Corbyn n'a pas remporté tous les suffrages. Ainsi, le député travailliste Ian Austin, par ailleurs ancien ministre et encore proche conseiller de Gordon Brown, a déclaré : «Comment les gens qui pensent que Mohammed Emwazi [le vrai nom de Djihadi John] aurait dû être inculpé peuvent penser en même temps que cela aurait pu arriver et combien de personnes aurait-il pu tuer dans l'intervalle ?».

Ainsi Ian Austin sarcastiquement tweeté : «Pourquoi la police ne pourrait simplement pas aller arrêter Emwazi? Ce n'est pas comme si c'était une zone de guerre vraiment dangereuse et je suis certain qu'il serait venu tranquillement ». 

Ce n'est pourtant pas la première fois que le leader travailliste s'oppose ainsi à la politique d'assassinats ciblés de terroristes, en dehors de toute possibilité de procès. Ainsi, il avait déclaré qu'il considérait comme «une tragédie» qu'Oussama Ben Laden ait été tué par les Etats-Unis plutôt que d'avoir été inculpé avant de pouvoir être jugé.

En savoir plus : Jeremy Corbyn, « le 11 septembre est une manipulation de l'Occident pour la guerre en Afghanistan »

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»