Les Etats-Unis imposent de nouvelles sanctions visant les missiles balistiques iraniens

Le ministère américain des Finances© Jason Reed Source: Reuters
Le ministère américain des Finances

Le Trésor américain a décrété de nouvelles sanctions contre l’Iran après que Téhéran a libéré cinq prisonniers américains. Une décision prise moins de 24 heures après la levée d’une partie des sanctions qui visaient le programme nucléaire iranien.

Les nouvelles sanctions édictées par Washington contre la République islamique touchent 11 sociétés et individus qui ont aidé l’Iran à développer une programme de missiles balistiques, a fait savoir le Trésor américain.

«Le programme de missiles balistiques iraniens représente une menace considérable pour la sécurité régionale et globale et continuera de faire l’objet de sanctions internationales», a déclaré Adam Szubin, sous-secrétaire au Trésor en charge du terrorisme.

«Nous avons dit clairement que les Etats-Unis réclameraient vigoureusement des sanctions contre les activités iraniennes située en dehors du Plan d’action conjoint, notamment celles liées au soutien iranien du terrorisme, la déstabilisation régionale, les violations des droits de l’homme et son programme de missiles balistiques», a-t-il ajouté.

Selon le ministère américain des Finances, les actifs de la société Mabrooka Trading basée aux Emirats arabes unis seront bloqués pour avoir livré à l’Iran des composants utilisés pour leurs missiles balistiques. Parmi d’autres sociétés et individus sanctionnés figurent celles et ceux qui étaient impliqués dans le test des deux missiles balistiques auquel Téhéran a procédé, fin 2015.

L’administration Obama a retardé l’entrée en vigueur de ces sanctions de plus de deux semaines, tandis que se déroulaient les négociations en vue de la libération des prisonniers américains détenus en Iran.

En savoir plus : Les sanctions occidentales contre l'Iran sont levées

Le discours de Barack Obama

Le président américain est intervenu depuis la Maison blanche concernant le programme nucléaire iranien et les nouvelles sanctions qui frappent Téhéran. Il a prévenu que les Etats-Unis imposeraient de nouvelles sanctions contre l’Iran, si Téhéran continue à développer son programme de missiles balistiques.

Cependant, il a qualifié de «bonne journée» celle qui a vu l’accord sur le programme nucléaire iranien entrer en vigueur. Selon Barack Obama, des décennies de différends avec l’Iran ont mené au fait que les deux pays n’avaient pas contacts. Et que maintenant, l’Iran n’était plus à même de pouvoir développer des armes nucléaires.«L’Iran n’a même pas les matériaux pour la création d’une bombe», a-t-il souligné.

Le président américain a aussi loué la diplomatie «intelligente» des Etats-Unis qui a aidé à libérer les Américains détenus en Iran. «Dans les coulisses des négociations nucléaires, nos diplomates de haut niveau, notamment le secrétaire d’Etat John Kerry, ont utilisé chaque rencontre pour forcer l’Iran à libérer nos Américains. Je l’ai fait moi-même dans la conversation avec le président Rohani», a-t-il confirmé.

Le président américain a tenu ces propos quelques heures après que les Américains qui y étaient retenus prisonniers ont quitté l’Iran. Quelques heures à peine après leur libération, les Etats-Unis ont également imposé de nouvelles sanctions contre Téhéran, visant cette fois le développement de son système de missiles balistiques.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales