Nouvelle édition de Mein Kampf : l’éditeur allemand doit réimprimer plus d'exemplaires

Reedition critique de Mein Kampf© reuters Source: Reuters
Reedition critique de Mein Kampf

Succès pour la nouvelle édition annotée du livre d’Adolf Hitler Mein Kampf en Allemagne. D’autres manifestes doivent être imprimés en raison de la forte demande selon l’éditeur. Sa reparution a créé de fortes polémiques.

L’Institut d’histoire contemporaine de Munich a publié une version annotée du terrible texte antisémite d’Adolf Hitler, elle est disponible en librairie depuis début janvier. Cette version critique du texte a été éditée dès que les droits du livre sont tombés dans le domaine public. 3 500 et 4 000 exemplaires du «nouveau Mein Kampf» avaient été commandés. L'ouvrage du Troisième Reich expose la théorie nazie.

D'après les libraires beaucoup d'historiens ou de scientifiques souhaitent acquérir ce pamphlet à des fins pédagogiques. «Mais il touche aussi un public plus large de clients qui s'intéressent à la politique et à l'histoire en général» et veulent savoir ce que le dictateur nazi, à l'origine de l’extermination de six millions de Juifs, a vraiment écrit, selon Mme Paulmichl la porte-parole de l'Institut d'histoire contemporaine de Munich contactée par l'AFP.

Beaucoup de libraires offrent aux clients la possibilité de pré-commander le livre, mais certains individus ont cherché à profiter de sa rareté actuelle. Des exemplaires ont été mis en vente sur Amazon pour 600 euros soit dix fois le prix initial de 59 euros, tandis que sur eBay le livre a été vu au prix de 685 euros ce jeudi matin.

Amazon a déclaré qu'il allait supprimer les livres mis en vente trop chers et que tous les profits de la vente des livres de Mein Kampf iront à des organisations qui soutiennent les victimes des nazis. La réédition du célèbre livre antisémite avait suscité une vive polémique. Certaines associations juives continuent de protester contre la reparution du livre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales