Allemagne : 4 personnes inculpées, soupçonnées de préparer un attentat contre des réfugiés

- Avec AFP

image illustration© AFP Source: AFP
image illustration

Quatre allemands ont été renvoyés devant les tribunaux, ils sont soupçonnés d'avoir préparé un attentat à l'explosif contre un foyer de réfugiés. Selon le Parquet, les quatre suspects proviennent de la mouvance d'extrême droite.

Trois hommes et une femmes âgés de 23 à 57 ans, sont soupçonnés d'avoir «mis sur pied une cellule terroriste» dénommée Oldschool Society (OSS). Lors d'une réunion en novembre 2014, les quatre suspects avaient évoqué «la fabrication d'explosifs ainsi que des agressions sur des salafistes et des demandeurs d'asile.»

Elles projetaient de commettre «un attentat à l'explosif contre un foyer de demandeurs d'asile habité dans la région de Borna», une ville de la région de Saxe, en ex-RDA.

Les quatre personnes avaient été arrêtées le 6 mai 2015 alors qu'elles envisageaient, avec d'autres membres, de commettre leur premier délit.

Depuis la vague d'agression contre les femmes le soir du 31 décembre à Cologne et dans d'autres grandes villes la tension est à son comble avec les migrants. Plusieurs étrangers ont d'ailleurs été passés à tabac à Cologne après ces violences qui ont scandalisé les Allemands.

Le pays a ouvert ses portes à quelque 1,1 million de réfugiés l'an dernier. Foyers incendiés, demandeurs d'asile molestés : le gouvernement s'est insurgé contre ces actes qualifiés de «honte» pour le pays.

Depuis plusieurs mois le gouvernement allemand a adopté une position inhabituellement rigide, en appelant à durcir les règles pour les demandeurs d’asile, les expulsant au besoin, car leur nombre est jugé «trop élevé».

Lire aussi : La montée du néonazisme en Allemagne : un complot contre des réfugiés déjoué en Bavière

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales