Venezuela : la première dame accuse les Etats-Unis d'avoir arrêté ses neveux

La première dame vénézuélienne Cilia Flores Source: Reuters
La première dame vénézuélienne Cilia Flores

La première dame argentine, Cilia Flores, a indiqué ce mardi que ses deux neveux ont été kidnappés par les services américains anti-drogue après qu'ils aient été arrêtés pour trafic de drogue.

Elle a déclaré à l'hebdomadaire Tal Cual que les Etats-Unis ont voulu prendre une revanche et tentaient de renverser les socialistes du pouvoir en Amérique latine. Le gouvernement a des preuves que la Drug Enforcement Administration (DEA), les services américains anti-drogue, a conduit une opération illégale sur le sol vénézuélien, «violant sa souveraineté», a poursuivi la membre du Congrès.

Deux des neveux de Cilia Flores ont été arrêtés en novembre à Haïti et transférés à New-York. Ils ont été inculpés pour avoir tenté d'introduire de la cocaïne aux Etats-Unis, rapporte Associated Press. «La DEA a commis le crime de kidnapping», a dénoncé la première dame.

Le premier cercle de Nicolas Maduro touché

Des procureurs américains ont lancé des enquêtes pour trafic de drogue à l'encontre de plusieurs hauts responsables vénézuéliens. Ces arrestations sont les premières effectuées dans le premier cercle de pouvoir du président Nicolas Maduro.

Cilia Flores s'est abstenu de commenter les allégations de trafic de drogue. Ce silence a été de plus en plus difficile à maintenir quand, après que l'opposition ait gagné le contrôle du Congrès, les journalistes ont été autorisés à entrer dans l'institution pour la première fois depuis plusieurs années. Le week end dernier, elle s'est fait filmer ignorant les questions directes d'un reporter sur le sujet.

Lire aussi : Venezuela : Nicolas Maduro envoie Manuel Valls sur les roses

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales