Une banque de l'Etat islamique détruite par un bombardement américain à Mossoul (VIDEO CHOQUANTE)

Des millions, servant à payer les combattants de l'Etat islamique, ont été détruits par un bombardement de la coalition © Capture d'écran vidéo Youtube
Des millions, servant à payer les combattants de l'Etat islamique, ont été détruits par un bombardement de la coalition

Une frappe de la coalition menée par les Etats-Unis a détruit un bâtiment de l’Etat islamique qui contenait une grande quantité d’argent liquide utilisé pour payer ses combattants, selon un officiel du ministère de la Défense.

Le ministère a affirmé que des «millions» du groupe terroriste ont été détruits dimanche, sans révéler le montant exacte de la somme, ou de quelle devise il s’agissait. Après la frappe réussie au cœur de la place forte de l’État islamique à Mossoul, en Irak, les États-Unis planifieraient de bombarder davantage de «cibles financières» afin de saper sa capacité à fonctionner comme un État.


Les États-Unis considèrent Mossoul, où le leader de l’État islamique Abu Bakr al-Baghdadi a fait l’une de ses rares apparitions publiques afin de déclarer le Califat, comme une cible très sensible étant donné que les extrémistes sont mêlés aux civils.
 
(Attention ces images peuvent choquer un public sensible)

Des avions et des drones ont été déployés afin d’observer le site pendant des jours après avoir été tuyautés concernant le lieu de stockage et de distribution d’argent de l’État islamique afin d’éviter des pertes civils, un officiel a déclaré à CNN. La décision de frapper le site dimanche à l’aube a été motivée par le fait que trop de locaux étaient à proximité en journée, et que des combattants de l’État islamique y travaillaient toute la nuit. Les commandants américains auraient été prêts à risquer la mort de cinquante civils étant donné l’importance de la cible.

Selon CNN, entre cinq et sept personnes ont été tuées durant l’attaque, sans précision sur les dommages qu’auraient subis des civils.

Lire aussi : Poutine : la Russie soutient les soldats d’Assad tout comme les rebelles dans la lutte contre Daesh

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales