Danemark : cinq personnes interpellées après avoir tenté de gagner illégalement la Suède

L'arrestation de ces cinq personnes est intervenue alors que le Danemark et la Suède ont décidé d'introduire des contrôles d’identité aux frontières afin de faire face à l'afflux massif de migrants.

Sanna Holmqvist, attaché de presse du Öresundsbron, la compagnie gestionnaire du pont qui relie la capitale danoise Copenhague à la ville de Malmö en Suède, a déclaré au tabloïd Kvällsposten que l'interpellation de ces individus a eu lieu dimanche après-midi. Ces derniers ont été aperçus sur l'autoroute alors qu'ils tentaient de pénétrer sur le territoire suédois. 

De son côté la porte-parole de la police, Ewa-Gun WestFord a déclaré à la chaîne de télévision publique suédoise SVT que les arrestations ont eu lieu du côté danois. Elle n'a pas pu confirmer ou infirmer si les individus arrêtés étaient des demandeurs d'asile tentés d'éviter les contrôles d'identité mis en place récemment à bord des trains en provenance de Copenhague. Néanmoins, elle a confié que cette hypothèse était probable. «Cela pourrait être le premier signe de quelque chose de nouveau. Nous savons que des demandeurs d'asile tentent de marcher à travers le tunnel sous la Manche,» a-t-elle dit en substance.

La controverse est survenue quelques heures après l'arrestation par la police d'un homme qui aurait tenté d'introduire illégalement un migrant à bord d'un canot pneumatique. Le canot devait partir de Helsingör pour rejoindre Helsingborg. Ces deux villes, l'une danoise l'autre suédoise, ne sont séparée que de quelques kilomètre par le détroit de l'Oresund. Alors que la crise migratoire couve depuis plusieurs semaines en Scandinavie, la ministre suédoise des infrastructures, Anna Johansson, s'est rendue lundi dans la région d'Oresund pour rencontrer ses homologues danois. Ces derniers en ont profité pour exprimer leurs vives préoccupations au sujet des contrôles d'identité. Chaque jour, plus de 8 000 personnes traversent le pont reliant la Suède et le Danemark.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales