Des centaines de pendulaires en colère affrontent la police à la frontière dano-suédoise (VIDEO)

© Capture d'écran de la video de Ruptly

Près de 300 manifestants se sont mesurés à la police dans la gare ferroviaire de l’Aéroport de Copenhague. Ils protestaient contre le rétablissement, il y a une semaine, des vérifications d’identité à la frontière entre le Danemark et la Suède.

Les contrôles frontaliers pourraient rallonger le temps de trajet entre Copenhague, au Danemark, à Malmö, en Suède, d’une durée allant de 40 minutes à plus d’une heure. Une nuisance importante pour les 20 000 pendulaires qui circulent chaque jour entre ces deux villes.

Ces nouveaux contrôles frontaliers touchent en effet les bus, les ferrys et les trains, mais affectent surtout le trafic le trafic ferroviaire entre Copenhague et Malmö.

L’idée de la réintroduction de ces contrôles par la Suède a fait surface à la mi-décembre, étant donné que d’après son ministre des migrations, Morgan Johansson, le pays n’est pas en mesure d’accueillir davantage d’immigrés.

«Nous avons atteint notre limite. Le Danemark pas encore», a-t-il ajouté, ce qui a provoqué la colère des hommes politiques danois.

En savoir plus : La Commission européenne souhaite la fin des contrôles aux frontières en Suède et au Danemark

En réponse, le Premier ministre danois, Lokke Rasmussen a confié à la chaîne de télévision danoise TV2 News que ce n’était pas «aux Suédois de juger la politique de migration danoise».

Mais les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2015, le Danemark a reçu environ 18 000 réfugiés pendant que la Suède a dû faire face à un afflux de près de 190 000 demandeurs d’asile.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales