Des centaines de pendulaires en colère affrontent la police à la frontière dano-suédoise (VIDEO)

Des centaines de pendulaires en colère affrontent la police à la frontière dano-suédoise (VIDEO)© Capture d'écran de la video de Ruptly
Suivez RT France surTelegram

Près de 300 manifestants se sont mesurés à la police dans la gare ferroviaire de l’Aéroport de Copenhague. Ils protestaient contre le rétablissement, il y a une semaine, des vérifications d’identité à la frontière entre le Danemark et la Suède.

Les contrôles frontaliers pourraient rallonger le temps de trajet entre Copenhague, au Danemark, à Malmö, en Suède, d’une durée allant de 40 minutes à plus d’une heure. Une nuisance importante pour les 20 000 pendulaires qui circulent chaque jour entre ces deux villes.

Ces nouveaux contrôles frontaliers touchent en effet les bus, les ferrys et les trains, mais affectent surtout le trafic le trafic ferroviaire entre Copenhague et Malmö.

L’idée de la réintroduction de ces contrôles par la Suède a fait surface à la mi-décembre, étant donné que d’après son ministre des migrations, Morgan Johansson, le pays n’est pas en mesure d’accueillir davantage d’immigrés.

«Nous avons atteint notre limite. Le Danemark pas encore», a-t-il ajouté, ce qui a provoqué la colère des hommes politiques danois.

En savoir plus : La Commission européenne souhaite la fin des contrôles aux frontières en Suède et au Danemark

En réponse, le Premier ministre danois, Lokke Rasmussen a confié à la chaîne de télévision danoise TV2 News que ce n’était pas «aux Suédois de juger la politique de migration danoise».

Mais les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2015, le Danemark a reçu environ 18 000 réfugiés pendant que la Suède a dû faire face à un afflux de près de 190 000 demandeurs d’asile.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix