Deux journalistes radio pris en otage à l’ouest de la Syrie

Source: Reuters

Des extrémistes du Front Al-Nosra auraient enlevé deux journalistes de la radio syrienne proche de l’opposition Fresh FM à Kafranbel, dans la province d’Idleb en Syrie.

«Le Front Al-Nosra a enlevé dimanche Hadi al-Abdallah et Raëd Fares dans les locaux de la radio Fresh FM dans la ville de Kafranbel», a déclaré le chef du département des médias de la Coalition nationale syrienne, Soner Taleb. 

D’après les déclarations de la radio, les extrémistes ont forcé l’entrée de la radio, interrompu la diffusion des programmes en direct et confisqué tous les équipements. De plus, les terroristes ont brûlé des drapeaux rouges-verts, symbole de l’opposition.

Lire aussi : L'ex-femme de Baghdadi remise à Al-Nosra dans le cadre d'un échange de prisonniers avec le Liban

La radio Fresh FM diffuse des programmes politiques et de variétés, dont l’idéologie va à l’encontre de celle des djihadistes.

Raëd Fares, le directeur de la radio, a déjà été arrêté maintes fois par le Front Al-Nosra, dont les partisans estiment que Fresh FM est «un penchant laïque et favorable aux apostats».

En ce qui concerne Hadi al-Abdallah, il est l’un des journalistes qui a pu interviewer le chef du Front Al-Nosra, Abou Mohammad al-Jolani. 

Lire aussi : Washington admet que le Front al-Nosra a absorbé une partie de l’opposition modérée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales