Canada : l'ex-chef de la police de Toronto tranchera sur la question de la légalisation du cannabis

Du cannabis légal.© Mark Blinch Source: Reuters
Du cannabis légal.

Le Premier ministre Justin Trudeau a confié à l'ancien chef de la police de Toronto, Bill Blair, une mission sur la légalisation du cannabis au Canada, une promesse électorale phare, selon la chaîne publique canadienne CBC.

Bill Blair a dirigé la police de la plus grande ville canadienne durant 10 ans. En octobre dernier, il a été élu à la chambre des Communes de la capitale, Ottawa.

Bras droit de la ministre de la Justice, Jody Wilson Raybould, au Parlement, il s'est vu confier le dossier qui traite de la légalisation du cannabis, a indiqué vendredi la chaîne CBC, citant des sources anonymes.

De fait, la question de la légalisation de la consommation de marijuana sera étudiée dans les prochains mois, mesure très critiquée par les conservateurs.

Dans son discours de politique générale, Justin Trudeau a déclaré vouloir des «mesures législatives [...] qui légaliseront et réglementeront la consommation de marijuana et limiteront l'accès à cette substance».

Bill Blair est la «personne idéale» pour mener ce dossier, a déclaré le maire de Toronto, John Tory, en soulignant qu'il s'agissait d'une «affaire complexe».

L'ex-chef de la police d'Ottawa avait été engagé en 2013 dans un bras de fer public avec l'ancien maire Rob Ford à propos des frasques d'abus d'alcool et de drogue de ce dernier.

Plusieurs questions demeurent en suspens concernant la légalisation du cannabis. Le gouvernement devra décider dans quels établissements la substance sera vendue, ainsi que du taux de taxation, sans oublier ce qui adviendra des bénéfices générés par cette vente.

Bill Blair devra également composer avec l'Association canadienne des chefs de police qui, tout en étant favorable à une dépénalisation de la consommation du cannabis, veut s'assurer que la légalisation «ne vienne pas compromettre la sécurité publique», comme l'avait déclaré son président, Clive Weighill, à la mi-novembre.

Le gouvernement de Justin Trudeau, qui avait reconnu en 2013 avoir fumé du cannabis, compte cependant s'appuyer sur le large soutien des Canadiens pour légaliser l'usage de cette drogue déjà bien répandue dans le pays.

Lire aussi : Et si on légalisait la drogue ? L'ONU serait sur le coup

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales