La marijuana médicale casher fait son apparition à New York

© Andres Stapff Source: Reuters

Une compagnie de la ville américaine, qui compte la plus grande communauté juive du pays, a décidé de se lancer dans la production de cannabis médicinal certifié conforme à la loi alimentaire religieuse.

Vireo Health est l’une des cinq entreprises choisies par l’Etat pour cultiver et distribuer la marijuana médicale dans New York, où celle-ci est légale depuis 2014.

C’est cette compagnie new-yorkaise qui a annoncé le lancement, le mois prochain, d’une variété 100% casher. Son directeur-général, Ari Hoffnung, s’est félicité de l’initiative auprès du quotidien local Daily News : «Etre certifié casher (…) nous aidera non seulement à servir les besoins alimentaires de la plus grande communauté juive des Etats-Unis, mais aussi à combattre les malheureux préjugés associés au cannabis médical». Selon Vireo Health, il s’agira de la première fois que des produits issus de la marijuana médicinale (comme de l’huile ou des cartouches de vaporisation) seront approuvés casher.

Les produits, non-fumables, seront certifiés par l’organisation juive Union Orthodoxe, qui s’assurera que les standards religieux de culture, par exemple le fait que la plante soit dénuée d’insectes, soient respectés. Directeur-général de cette association, le rabbin Menachem Genack se réjouit lui aussi de la nouvelle. «Le judaïsme met l’accent sur la santé et encourage l’utilisation de médecines visant à améliorer la santé ou à réduire la douleur» explique-t-il au journal new-yorkais. Il ajoute qu’«utiliser des produits au cannabis médical recommandés par un médecin ne devrait pas être considéré comme un péché mais plutôt comme un impératif, un commandement».

Autorisé depuis 2014 à New York, le programme de distribution de marijuana médicinale à des patients selon certaines conditions a réellement commencé début 2015.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales