Allemagne : le froid paralyse un tiers des véhicules de la police berlinoise

Source: Reuters

La vague de froid qui sévit actuellement en Allemagne n'a pas épargné la police berlinoise puisque 90 voitures ont été grippées et n'ont pu donc être utilisées. Dans l'embarras, quelques officiers berlinois ont évoqué plusieurs pistes.

C'est une situation inédite dans laquelle s'est retrouvée la police berlinoise. Pour expliquer, la paralysie qui a touché un tiers des véhicules, le porte-parole du syndicat de police GdP, Steve Feldmann, a évoqué «un défaut dans le filtre diesel» rapporte le journal local BZ. «Ce que je sais, c'est que cela affecte nos nouvelles Opel Zafira qui nous ont été remises il y a quelques semaines» a quant à lui déclaré Bodo Pfalzgraf, chef du syndicat de la police Ddpo. Ce dernier ignore pour l'instant, si les nouvelles voitures ont souffert d'une défaillance technique ou si elles n'avaient pas été remplies avec du diesel d'hiver. Si la deuxième hypothèse était avérée alors il pourrait y avoir selon lui des sanctions. Certains garages de police n'auraient pas été chauffés pour amoindrir la facture énergétique selon le journal berlinois. 

«Nous ne savons toujours pas pourquoi les voitures ne fonctionnent pas», a déclaré Stefan Redlich BZ, un porte-parole d'une autre section de police. Ce dernier a insisté que tous les véhicules avaient pourtant tous été remplies avec du diesel d'hiver depuis novembre. Les moteurs des véhicules de police sont censés supporter des températures descendant jusqu'à -22C. Malgré ce couac, l'ensemble des représentants de police ont affirmé que cette paralysie n'a pas pour autant perturbé l'affectation des policiers sur le terrain. 

Lire aussi : Une Tesla fond littéralement lors du rechargement de sa batterie (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales